Comment Ehang a annoncé son implantation à Lyon

Ehang, Lyon

Il est parfois difficile d’obtenir des informations de la part des entreprises chinoises – même de celles qui sont présentes à l’international et qui ont des marques. Certaines, comme Ehang (亿航), font toutefois des efforts. 

C’est l’Aderly, l’Agence pour le développement économique de la région lyonnaise, qui s’est fendue de trois communiqués de presse. « Ehang, leader dans le développement et la commercialisation de drones commerciaux et de drones taxi de transport de passagers et créée en 2014 à Canton, fait le choix de la Métropole de Lyon pour son premier centre de R&D européen. » L’Aderly a publié la même version en français et en anglais sur le site internet de l’agence, ainsi qu’une version chinoise sur son propre compte WeChat (d’où est extraite la photo ci-dessus).

La version anglo-française met l’accent sur la création prévue par Ehang de 50 emplois à Lyon d’ici 3 ans et sur « les efforts de l’Aderly en matière de prospection de nouvelles entreprises chinoises, grâce à la mise en place en janvier d’un Desk Asie. » Plus longue – comme souvent – la version chinoise insiste sur la longue histoire d’amitié entre la Chine et Lyon. « Hu Huazhi (胡华智), président-fondateur de Ehang, espère faire l’expérience des cultures française et européenne à Lyon, avoir une bonne compréhension du climat des affaires au sein des industries européennes concernées et préparer l’expansion de l’entreprise sur les marchés européens. »

Différentes façons de communiquer

« En tant que ‘capitale française de la soie’, Lyon a joué un rôle important dans la propagation de la culture chinoise en France et en Europe. Aujourd’hui, les relations entre Lyon et la Chine entrent dans une nouvelle phase. Les étudiants chinois représentent le plus grand groupe d’étudiants étrangers à Lyon, où sont déjà présentes près de 30 entreprises chinoises, telles que ChemChina, la Bank of China et Huawei », poursuit le communiqué.

Contactée afin de confirmer les informations publiées dans un article de l’hebdomadaire L’Usine Nouvelle qui lui était consacré, Ehang a répondu rapidement par le biais de Anne Ji (冀晨悦), senior marketing director. En invitant à consulter la version chinoise du communiqué sur le compte WeChat de l’Aderly, elle a tenu à rectifier trois informations :

« 1. “Environ 50 emplois devraient être créés d’ici trois ans. » Bien que ces informations n’aient pas été écrites dans le protocole d’accord, nous partageons avec Lyon le même objectif et les mêmes attentes dans l’optique de créer davantage d’emplois locaux.

2. “Le drone peut transporter jusqu’à 280 kg de charge utile.” Ces données sont incorrectes. La charge utile maximale du véhicule aérien autonome EHang 216 pour deux passagers est de 260 kg.

3. “Ce centre sera tourné vers les marchés d’Europe occidentale et d’Afrique du Nord.”  Cette information pourrait être une sorte d’interprétation de L’Usine Nouvelle, car cela ne correspond pas à nos business plans. »

Au dessus de la moyenne 

Certes, Anne Ji aurait pu proposer aussi les versions anglaise et française, mais ces dernières n’ont pas été publiées sur WeChat. Et le dernier point concernant les marchés d’Europe de l’Ouest et d’Afrique du Nord figurait bien dans les communiqués de l’Aderly.

Mais cette courtoisie et cette précision sont peu fréquentes dans un contexte de défiance des sociétés chinoises – même celles qui sont tournées vers l’export – vis-à-vis des médias occidentaux. Etant encore peu à l’aise avec les relations presse, elles communiquent peu – ou pas du tout. Et voient rarement l’intérêt de recruter un chargé de communication pour répondre aux journalistes. 

Ehang n’est pas à son premier coup d’essai à l’étranger : en 2017, lors du cinquième World Government Summit, Ehang et la Dubai Roads and Transport Authority (RTA) ont annoncé un partenariat pour promouvoir et introduire conjointement les Ehang 184 à Dubaï dans l’optique de « doter la ville du système de transport le plus intelligent au monde. » Cette fois-ci l’entreprise avait rédigé son propre communiqué.